web 2.0 Outils

Add by Gilles Le Page | Apr 11, 2013 08:13  3287 |  97
web 2.0
Outils
Download

Map Outline

web 2.0 Outils
1 Communiquer
1.1 courriels

le courrier électronique est une façon d'envoyer des messages aux autres sous forme électronique au moyen de l'Internet. Vous écrivez des messages électroniques tout comme vous écririez une lettre avec un traitement de texte (ex. Microsoft Word ou WordPerfect). Ce qui est différent, c'est la manière d'envoyer le message. Au lieu de l'imprimer et de l'envoyer par la poste, vous cliquez simplement sur «Envoyer» (Send). Le message devrait arriver à destination en quelques secondes ou au plus quelques minutes, selon le lieu de destination. L'envoi d'un message électronique est très simple si vous utilisez Netscape Messenger. Il vous suffit de connaître l'adresse électronique du destinataire. Pour recevoir du courrier électronique, vous devez donner votre adresse électronique, qui vous a été fournie lorsque vous vous êtes abonné au service Avantage Internet.

1.2 Liste de diffusion

la liste de diffusion : Le principe est que l'auteur d'un courrier électronique envoie un message à une seule adresse, celle de la liste de diffusion, et que le serveur distribue celui-ci à tous les abonnés. Souvent, l'inscription à une liste de diffusion impose un enregistrement et celui-ci limite les consultations des archives par des opérations techniques plus ou moins contraignantes et peut poser des questions liées au respect de la vie privée. C'est par exemple le cas des listes gérées par Yahoo! Groups ou Google Groups. Une liste de diffusion est gérée par un ou plusieurs administrateurs qui fixent les règles d'utilisation du service.

1.3 Visio-conférence

L’audioconférence permet de s'entendre et de communiquer verbalement, et ce en temps réel. Cela permet aussi d'établir des rapports de groupe, même si on se trouve à distance de notre interlocuteur. C'est un média dit "synchrone" car il oblige les individus à se déplacer pour assister aux activités de groupe. L'audioconférence est aussi simple d'utilisation qu'un téléphone traditionnel : vous raccordez le système d'audioconférence sur une prise téléphonique (analogique ou en IP selon le matériel) et sur une alimentation électrique.

1.4 forums
1.5 Donner son avis, des idées
1.5.1 Tripadvisor Zoover
1.6 Site web
1.7 Blogs

Le terme « Blog » est une abréviation de weblog, qui peut se traduire par « journal sur Internet ». Défini souvent comme un site personnel, il s’agit d’un espace individuel d’expression, créé pour donner la parole à tous les internautes. Un blog vous permet d’échanger avec d’autres internautes, mais aussi de délivrer des informations sur ce que vous souhaitez. Ainsi de nombreux blogueurs parlent de leurs passions, de l’actualité, de ce qui les touchent ou les intéressent. Un blog est un réel espace de communication. Les articles (ou billets) sont publiés de façon ante-chronologique (le dernier posté en avant sur l’accueil) et permettent à tous les visiteurs de réagir sur le sujet évoqué, en postant leurs commentaires sur l’article ; créant ainsi une relation privilégiée entre l'auteur et ses lecteurs. Tout le monde peut créer un blog ! Il existe plusieurs catégories de blog: le carnet de voyage, le blog-photo, le blog politique, le blog d’actualité, le journal de bord, le blog passion, le blog CV. Des sites comme Blogger, Wordpress, skyrock, Kazeo ou encore canalblog proposent moyennant une simple inscription de construire son propre blog.

1.8 Twitter (microblogging)
1.9 Videos

L’hébergement de vidéos est une forme d’hébergement internet proposant aux internautes de diffuser leurs vidéos sur le web, généralement pour les lire en streaming ou téléchargement progressif.

1.9.1 Youtube
1.9.2 Dailymotion
1.10 Les réseaux sociaux privés

Le terme désigne un site internet permettant à l’internaute de s’inscrire et d’y créer une carte d’identité virtuelle appelée le plus souvent « profil ». Le réseau est dit social en ce qu’il permet d’échanger avec les autres membres inscrits sur le même réseau : des messages publics ou privés, des liens hypertexte, des vidéos, des photos, des jeux… L’ingrédient fondamental du réseau social reste cependant la possibilité d’ajouter des « amis » et de gérer ainsi une liste de contacts. Certains « réseaux sociaux » sur Internet regroupent des amis de la vie réelle. D'autres aident à se créer un cercle d'amis, à trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Il s'agit de services de réseautage social, comme Facebook, Twitter, Identi.ca, MySpace, Viadeo, Instagram ou LinkedIn. De plus en plus de réseaux sociaux privatifs se créent sur le net. Ils sont en quelque sorte des clubs « privés » destinés aux séniors, aux célibataires mais également aux familles et à de nombreux publics souvent sélectionnés par centres d'intérêts personnels partant du principe de l'homophilie. Ainsi, certains partis politiques créent leur propre réseau social. Des artistes se lancent aussi dans la création de leur propres réseaux sociaux. Des réseaux sociaux à volonté culturelle émergent également. Les hauts dirigeants ont également leur propre site communautaire. Il existe également des réseaux sociaux spécialisés dans l'économie sociale. Ainsi, ces réseaux se spécialisent et occupent des niches spécifiques.

1.10.1 Facebook
1.10.2 Viadeo
1.10.3 Instagram
1.10.4 Linkedin
1.11 Les réseaux sociaux professionnels

Le terme désigne un site internet permettant à l’internaute de s’inscrire et d’y créer une carte d’identité virtuelle appelée le plus souvent « profil ». Le réseau est dit social en ce qu’il permet d’échanger avec les autres membres inscrits sur le même réseau : des messages publics ou privés, des liens hypertexte, des vidéos, des photos, des jeux… L’ingrédient fondamental du réseau social reste cependant la possibilité d’ajouter des « amis » et de gérer ainsi une liste de contacts. Certains « réseaux sociaux » sur Internet regroupent des amis de la vie réelle. D'autres aident à se créer un cercle d'amis, à trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Il s'agit de services de réseautage social, comme Facebook, Twitter, Identi.ca, MySpace, Viadeo, Instagram ou LinkedIn. De plus en plus de réseaux sociaux privatifs se créent sur le net. Ils sont en quelque sorte des clubs « privés » destinés aux séniors, aux célibataires mais également aux familles et à de nombreux publics souvent sélectionnés par centres d'intérêts personnels partant du principe de l'homophilie. Ainsi, certains partis politiques créent leur propre réseau social. Des artistes se lancent aussi dans la création de leur propres réseaux sociaux. Des réseaux sociaux à volonté culturelle émergent également. Les hauts dirigeants ont également leur propre site communautaire. Il existe également des réseaux sociaux spécialisés dans l'économie sociale. Ainsi, ces réseaux se spécialisent et occupent des niches spécifiques.

1.11.1 Viadeo
1.11.2 Linkedin
1.11.3 Rezotour
1.12 Les communautés

C’est d’abord une plate-forme technique dite web 2.0. Elle offre de nombreux outils et fonctions qui permet aux internautes de se regrouper autour d’un thème pour discuter, échanger, partager, des informations, des fichiers (voix, son, vidéo, photo...) en temps réel ou en temps différé. Le mécanisme de regroupement d’internautes par centre d’intêrets facilite la mise en relation, simplifie la communication, accroît la portée des messages, restitue plus fidèlement un retour. La communauté contribue à l’écosystème de son créateur mais aussi de ses participants. Il y a de nombreux intérêts à créer des communautés. Quelques exemples: solidarité, citoyenneté, objectifs marchands, regroupement de personnes géographiquement éloignées, partage de thématiques(voyages, culture, santé...).

1.12.1 Google Groupes
1.12.2 Groupes Facebook
2 Commercialiser
2.1 le bon coin.fr
2.2 Clevacances
2.3 booking.com
2.4 Cdiscount
3 Innover
3.1 Geo-localisation
3.2 Réalité augmentée
3.3 QRcodes
4 Veiller
4.1 Alertes
4.1.1 GoogleAlerts
4.2 Flux RSS

Le standard RSS représente un moyen d'être tenu informé des nouveaux contenus d'un site web, sans avoir à le consulter. Le fichier RSS, flux RSS ou fil RSS, contenant les informations à diffuser, est maintenu à jour afin de constamment contenir les dernières informations à publier. Pour pouvoir exploiter un fil RSS, un utilisateur doit disposer d'un outil spécifique, appelé «lecteur RSS» ou encore «agrégateur RSS», afin d'exploiter les fils RSS. Ainsi, il est possible de consulter en un seul endroit les dernières actualités de dizaines, et parfois de centaines de sites web, sans avoir à les visiter et sans avoir à communiquer d'informations personnelles. Il est possible d'opter pour une solution "online" pour consulter ses flux RSS. L'avantage est surtout si vous utilisez ce lecteur depuis plusieurs pc. Ainsi, les articles lus sur votre lieu de travail par exemple apparaîtront déjà lus lorsque vous les consulterez également le week-end. Plusieurs sites permettant de composer sa page d'accueil servent d'agrégateurs RSS.

4.2.1 Feedly
4.3 Curation
4.3.1 Scoop.it
4.4 partage de favoris
4.4.1 netvibes
5 travailler à plusieurs
5.1 Wikis
5.2 Googledoc
5.3 Framapad
5.4 Agenda partagés
5.5 Agora
5.6 Doodle
5.7 Stocker en ligne
5.7.1 Dropbox
5.7.2 GoogleDrive
5.7.3 Skydrive
6 Apprendre en ligne

La notion de formation ouverte et/ou à distance désigne les processus de formation initiale ou continue, individuels ou collectifs se faisant à distance. La notion de distance évoque l'éloignement géographique entre les participants à la formation : formateurs et apprenants. La formation est accessible où que l'on se trouve, en présence des autres participants ou pas. Le terme "ouvert" peut recouvrir plusieurs sens. Tout d'abord, une formation "ouverte" se caractérise par sa flexibilité. L'apprenant peut gérer, et ce de manière tout à fait autonome, le temps consacré à son apprentissage et peut choisir d'entrer ou de sortir librement d'un dispositif. En outre, une formation est "ouverte" dans la mesure où elle est facilement accessible matériellement. Enfin, la formation "ouverte" se veut accessible au plus grand nombre, et à toute personne souhaitant suivre une formation (pas de pré-requis de diplôme). Ces formations utilisent de plus en plus les outils numériques et les moyens de l'Internet. Le tutorat, l'apprentissage et des séances de cours traditionnels en salle peuvent y être associés. Il existe des Tutorats à distance. Il y a deux sortes de formation ouverte et à distance : FOAD synchrone : en temps réel, aussi appelée « classe virtuelle » et FOAD asynchrone : en différé, favorisant l'autonomie des apprenants. Dans le cadre des cours par correspondance, la personne doit disposer d'une adresse pour recevoir les documents et retourner ses travaux pour correction en utilisant un service de transport du courrier. Dans le cadre des cours par internet, la personne doit disposer d'un ordinateur connecté à l'internet. Celle-ci peut alors avoir accès à de nombreux contenus selon les technologies utilisées sur la plateforme pédagogique.

6.1 elearning
6.2 MOOC
6.3 Mondes virtuels
6.4 Plateformes LMS
6.5 Tableau blanc

Un Tableau Blanc Interactif ou TBI est l’un des éléments d’un dispositif interactif de visualisation collective, lequel s’accompagne d’un ordinateur et un vidéoprojecteur. Ce dispositif permet de projeter l’écran de l’ordinateur et piloter ce dernier à partir du tableau à l’aide d’un stylet ou du doigt, selon les modèles. Le TBI s'accompagne d'un logiciel qui met à disposition de nombreuses fonctionnalités telles que l’annotation de document (texte, image, animation) grâce aux stylos, fluos, effets spéciaux électroniques dont vous pouvez changer couleurs et tailles de traits, la reconnaissance d’écriture et de formes géométriques, les fonctions de loupe et rideau pour focaliser l'attention, l'utilisation d'outils intelligents comme la règle, le compas et le rapporteur, la fonction de mémorisation automatique qui enregistre sous forme de film, tout ce qui se passe à l'écran. Généralement, le logiciel est livré avec de nombreuses ressources (cliparts, sons, grilles ...)

7 Jouer en ligne

Le jeu en ligne massivement multijoueur (MMOG) est un genre de jeu vidéo faisant participer un très grand nombre de joueurs simultanément par le biais d'un réseau informatique ayant accès à Internet. Le MMOG est un type de jeu vidéo qui se définit traditionnellement par trois critères cumulatifs : l'univers n'est accessible que par un réseau ; l'univers est persistant, c'est-à-dire qu'il existe tout le temps, que des joueurs y soient connectés ou non ; l'univers est accessible à un très grand nombre de joueurs simultanément.

7.1 puzzle tourisme
7.2 jeux multijoueurs
A1 etourisme F. Moinet G. Le Page avril 2013

More Maps From User