• Map Information

Exerciseurs Potentiel pédagogique

By M20090917

Added: August 11, 2012 13:30:23

1899 views | 90 downloads

  • Comments (0)
  • Outline

Exerciseurs Potentiel pédagogique

Exerciseurs Potentiel pédagogique
1 Avantages d’un exerciseur
1.1 Automatisme
1.1.1 Acquisition d’automatismes relativement aux connaissances de base. Un exerciseur rend possibles des séquences illimitées de « drill and practice », ce qui est excellent pour l’acquisition de connaissances qui passent par la mémorisation brute, ou qui doivent devenir des automatismes. Dans ce cadre, un apprenant peut s’entraîner et s’autoévaluer avec profit en fonction d’objectifs de formation qui doivent être définis au préalable et, bien entendu, lui être communiqués.
1.2 Individualisation
1.2.1 L’utilisation d’un exerciseur permet à chaque apprenant de travailler à son rythme.
1.3 Économie de temps de classe
1.3.1 Les exercices peuvent être faits en dehors des séances en présentiel. Ainsi, on peut récupérer du temps de classe pour la réalisation d’activités d’apprentissage de niveau supérieur.
1.4 Léger gain de motivation
1.4.1 Un exerciseur introduit de la variété dans les outils de travail fournis à l’apprenant et, par conséquent, peut accroître quelque peu sa motivation.
1.5 Feedback immédiat
1.5.1 Quand un apprenant travaille avec des exercices imprimés, qu’il remet à un correcteur pour évaluation, il y a habituellement un délai entre la fin de l’exercice et la réception de la correction. Un exerciseur médiatisé permet une réception instantanée du feedback et de la correction. Or, plus une erreur éventuelle est vite corrigée, plus la pratique correcte est acquise rapidement et en profondeur.
2 Limites d’un exerciseur
2.1 Limite pédagogique intrinsèque
2.1.1 le potentiel pédagogique de ce type de ressource est faible, sa puissance comme instrument d’apprentissage est restreinte.
2.1.2 Mais...
2.1.2.1 Exploiter au maximum le potentiel formatif et diagnostique de l’exerciseur constitue une stratégie gagnante.
2.1.2.2 Orienter l'exercice sur une méthodologie plutôt que sur un résultat
2.1.2.2.1 Résolution de problème
2.1.2.2.2 Démarche scientifique
2.1.2.3 On peut compléter l'exercice par des activités d'ordre cognitif supérieur
2.1.2.4 On peut responsabiliser l'élève en lui demandant dans quelle mesure il a répondu par hasard, afin qu'il prenne conscience de ses incertitudes
2.2 Temps de conception appréciable
3 Quelques outils
3.1 Logiciel
3.1.1 Hotpotatoes
3.1.1.1 Associé à Sequane
3.1.2 Netquiz et Netquiz Pro
3.1.3 Jeux2mots
3.1.4 Jclic
3.1.5 ...
3.2 WEB
3.2.1 Educaplay
3.2.2 Usina quiz
3.2.3 Learning Apps
3.2.4 ...
3.3 Des exercices en ligne
3.3.1 Labomep
3.3.1.1 Exercices de mathématiques
3.3.2 Jogtheweb
3.3.2.1 Pour organiser des parcours en ligne
3.3.3 Mathoux Mat
4 Une définition
4.1 Un exerciseur est un didacticiel comprenant essentiellement des directives, des énoncés ou questions, des réponses attendues, des ressources de référence, un mécanisme de correction ou d’évaluation et un mécanisme de rétroaction.
4.2 L’exerciseur, auquel on ajoute parfois des dimensions de jeu et de simulation, est le modèle le plus simple de la machine à enseigner. Il appartient à la tradition des questionnaires, tests ou examens dits objectifs, c’est-à-dire dont la correction est objective, puisque, quel que soit le correcteur (le professeur, l’apprenant lui-même ou un logiciel), le résultat ne variera pas (Bernard et Fontaine 1982, p. 3).
4.3 les exerciseurs conviennent surtout pour des apprentissages de base (connaissance, compréhension, application) et il importe de les réserver à cet usage ;
4.4 malgré les apparences, il est difficile de formuler et de calibrer les items (questions et réponses) dont ils sont constitués.
4.5 Pour cette double raison, il faut les utiliser avec circonspection et s’en servir à des fins d’évaluation formative des apprentissages plutôt qu’à des fins d’évaluation sommative.